Au quotidien

Un matin, deux hommes sonnent à la porte. Dans l’attente d’un colis, on court ouvrir. Les étages supérieurs n’ont plus d’eau et l’accès à la pompe de tout l’immeuble se fait par… notre appartement, à travers une des quatre fenêtres. Ils sont montés sur le lit et ont pris une bonne heure pour dégager l’accès à la pompe à eau, planquée derrière les affaires des propriétaires, entre la fenêtre et le mur de l’immeuble voisin. Il faudra une journée pour changer la pompe à eau et nous rendre compte qu’effectivement, l’espace manque dans ce Japon loin d’avoir intégré la domotique au quotidien.
DSCF9428DSCF8388OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pourquoi les Japonaises portent elles très souvent des chaussures trop grandes ?

Dans le métro sur les sièges prioritaires un vieil homme s’assoit à coté, masque et chapeau beige, grosses lunettes des années 1980. Une peluche en forme de poulpe-fantôme jaune est accrochée au portable qu’il sort de sa poche. Il se penche et zieute les gribouillis laissés sur le carnet. – Furansujin – oohhhh ! Tout sourire, il salue de la main alors que l’on sort de la rame à Higashi-Nakano en s’inclinant. C’est l’heure à laquelle les enfants partent à l’école, cartables vernis, chapeaux melons et uniformes. Leurs mères ont développé un art du vélo incroyable. Un siège enfant devant, un derrière, elles zigzagent entre les passants de l’étroite rue Ginza qui traverse le quartier et mène chez nous. Les ainés mettent leur chien saucisse en avant, et les jours de pluie ils déboulent à toute vitesse sur les trottoirs, un parapluie à la main. Certains arrivent aussi très bien à fumer et téléphoner au guidon.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans chaque quartier, un plan d’évacuation délimite les zones à éviter et celles où se réfugier en cas de tremblement de terre. Dans le quartier d’Ikebukuro, les pompiers proposent une formation pour se préparer à ce type d’évènements : Quelle conduite adopter en cas d’incendie, comment utiliser un extincteur ou sortir d’un bâtiment enfumé et que faire quand la terre se met à trembler. Un simulateur reproduit même les secousses ressenties lors d’un séisme de magnitude 7. Le petit éléphant mascotte des pompiers nous rassure : système de prévention par SMS, annonces à la télé et la radio, le Japon et surtout Tokyo sont prêts pour le grand séisme attendu depuis des années dans la région de Tokaï. Dans la ville, sur les panneaux, la baleine colorée symbole du séisme a l’air bien inoffensive.

DSCF9717

Même sous les atours de la bourgeoisie, la Japonaise a les dents vraiment en vrac.

À la gare de Shinjuku un soir à l’heure de pointe, les hommes font la file pour accéder aux toilettes. Personne n’attend plus de trente secondes. La vingtaine d’urinoirs (chic, chacun possède son porte-parapluie) se libèrent à peine quelques secondes avant d’être utilisés à nouveau. Gestion des flux à la japonaise.

Se rendre au restaurant c’est souvent la loterie. Quand les plats ne sont pas dessinés ni exposés en version plastique devant la porte, difficile de savoir ce que l’on mangera à l’intérieur. La majorité des établissements cachent l’intérieur avec des rideaux ou des vitres opaques. Va t’on se retrouver face à face avec le cuisto ou dans une salle bondée ? Une chose est sûre, l’addition sera tapée sur une calculette et notée sur un bout de papier. À l’ancienne. Le Japon n’est pas si high tech ni futuriste que ça finalement.

DSCF0086

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Japon au quotidien, c’est aussi des découvertes improbables, des objets étranges qui laissent imaginer toute sorte d’utilisation, des publicités culturellement difficilement exportables et bien d’autres choses encore… 

DSCF9435