Chinoiseries

Direction Nord. Shangri-la est planquée dans les montagnes à 3200 mètres d’altitude. En route les paysages des vastes hauts-plateaux du Yunnan sont fantastiques. Des troupeaux de yaks se promènent aux pieds des montagnes enneigées entre des stupas tibétaines multicolores. Un avant goût du Tibet, le plus bel endroit du pays d’après plusieurs chinois rencontrés sur le chemin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAUn peu de neige sur le bord de la route. Shangri-la est plutôt calme et les visages sont marqués par le soleil d’altitude. La vielle ville qui a brulé l’année dernière est en reconstruction. Sur des sièges en bois, toujours à ras du sol, on engloutit des brochettes de champignons, de viande et de tofu grillés dans la rue. Cuisine Hui, minorité musulmane chinoise très présente dans le coin. La spécialité c’est aussi la viande séchée de yak et le thé au beurre… de yak. Yummy. À côté du temple doré qui surplombe la vielle ville, les familles font tourner ensemble un moulin à prières de plusieurs mètres de haut.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La nuit la jeunesse locale et les touristes à 90 % chinois sortent danser dans des discothèques assourdissantes quand les néons éclairent les ruelles presque désertes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADSCF5891

Dernière étape en Chine, Dali. Une ville fortifiée et bien préservée au bord de l’immense lac Erhaï, connue pour son ambiance hippie et reposante comparée aux grandes villes chinoises. Se perdre dans ses petites allées piétonnes et découvrir les maisons en bois, mais Dali ressemble à un immense centre commercial. À l’approche du Nouvel An les touristes chinois affluent en nombre chaque jour un peu plus et se prennent en photo avec des lamas, étranges créatures qui effraient les chiens. Comme un côté Carcassonne en plein mois de Juillet. À la nuit tombée les femmes se rassemblent sur les places pour danser en ronde ou en ligne des chorégraphies oxygénantes, proches de la gymnastique pour tonifier le corps et l’esprit. Le tout sonorisé à fond par des enceintes mobiles qui saturent.

DSCF5940 DSCF5970

Les pharmacies chinoises sont de vraies boutiques d’apothicaires, on en trouve tous les cinquante mètres. Dans des bacs en plastique transparents s’entassent une incroyable variété de champignons, de lézards séchés et d’herbes médicinales. La médecine chinoise est avant tout préventive et les champignons sont la solution miracle pour la longévité et le rétablissement d’un déséquilibre en qi, l’énergie vitale. Une toute autre conception du corps. Dans les rues, on entend souvent de profonds raclements de gorge. Ça crache dans tous les sens, même dans les gares ou les bus. Aux WC, il n’y a jamais de papier toilette, il faut amener son nécessaire.

DSCF5960OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Autour de Dali les femmes travaillent dans les champs, plus loin dans les villages à l’architecture Daï, minimalistes peintures blanches et bleues, dessins naturalistes sur marbre, elles lavent ensemble leur linge dans le lac. À l’ombre, les hommes jouent aux cartes ou au Ma-Jong.

Pour se rapprocher de la frontière vietnamienne, on enchaîne plusieurs trains de nuit. Dali-Kunming-Hekou. Un matin, la responsable du wagon en uniforme se met à crier comme pour donner les consignes de sécurité. Elle sort un tableau blanc, écrit 3 x 3 et commence à compter sur ses doigts. C’est un cours de calcul mental offert-imposé gracieusement à tous les passagers du wagon. Une méthode efficace de multiplication inspirée du boulier. À une centaine de kilomètres plus loin, un groupe en uniforme de police monte dans le train. Chargés d’amplis et de banderoles, sans rien dire à personne, ils suspendent le tout entre les sacs et les passagers. Un caméraman se prépare à un tournage, sans trop comprendre ce qu’il se passe, on observe cette curieuse installation. Une activité supplémentaire à l’approche du Nouvel An chinois. À tour de rôle, les animateurs entament des chants a cappela ou accompagnés à la guitare à l’aide d’un micro qui grésille encore et toujours. Les passagers, nous y compris, sont invités à participer et les plus courageux repartent avec quelques cadeaux. Standing ovation pour quelques accords de Tryo. Deux affreuses peluches en forme de mouton (nouvelle année oblige) se retrouvent maintenant au fond de nos sacs et nos tronches sont immortalisées à côté de faux policiers. Certainement pour promouvoir la sécurité et la convivialité des trains chinois.

Puis c’est enfin le passage, à pied, de la frontière. Le Vietnam commence de l’autre côté de la rivière à Lao Cai. Bien contents de quitter le mystère chinois pour une autre inconnue.

DSCF6009

DSCF6042

DSCF6156